Le Reiki

En japonais, Rei veut dire universel et inclut la matière, l’âme et l’esprit. Ki (ou Qi) renvoie à l’énergie vitale qui circule en nous, telle que la comprennent les médecines orientales comme la Médecine traditionnelle chinoise et l’ayurveda. Le Reiki est donc la mise ou la remise en contact de « l’énergie universelle » et de notre propre « force vitale» dans le but d’éveiller un processus dynamique de guérison, ou plutôt « d’auto-guérison » de celui qui reçoit l’énergie.

Dans une séance de Reiki, le praticien canalise l’énergie universelle , la transmet en imposant ses mains sur différentes parties du corps de la personne. Les mains n’ont pas à entrer en contact direct avec le corps de la personne. La transmission d’énergie peut même se faire à distance. L’énergie universelle possède par ailleurs ce qu’on peut qualifier d’ « intelligence  », ce qui lui permet à la fois de se diriger exactement là où la personne en a besoin, et de ne causer aucun effet secondaire indésirable. L’énergie personnelle du praticien n’intervient pas dans le processus.

Le Reiki ressource, détend, libère les blocages énergétiques, renforce le système immunitaire, atténue la douleur et élimine les toxines du corps. Il a aussi pour but de nous recentrer. ll nous permet de prendre conscience de nos tensions, de nos blocages, … et de développer le processus d’auto-guérison. La liste n’est pas exhaustive.

Le Reiki appartient aux approches dites énergétiques, dans lesquelles le praticien intervient sur le champ vibratoire et donc « énergétique » de la personne. Il se distingue en ce qu’il est dépouillé de toute attache religieuse. Une autre des caractéristiques du Reiki est que tous le monde peut devenir praticien en suivant un enseignement organisé habituellement sur deux jours. ( calendrier des stages, cliquez ici )